Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • linou88
  • Je m'appelle Line ou linou du 88 car je suis lorraine.
24 h dans une journée c'est court pour faire tout ce que j'ai envie dont broder toutes sortes de points, coudre, tricoter, crocheter, les fleurs, la nature, les animaux, la musiquen la vie etc.
  • Je m'appelle Line ou linou du 88 car je suis lorraine. 24 h dans une journée c'est court pour faire tout ce que j'ai envie dont broder toutes sortes de points, coudre, tricoter, crocheter, les fleurs, la nature, les animaux, la musiquen la vie etc.

Texte Libre

Rechercher

fileanna1.jpg

Archives

Horloge

1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 15:34












BONJOUR

Qui n’a pas entendu parler de ce célèbre compositeur et de la non moins fameuse truite la truite de SCHUBERT ?

Nicolas Franz SCHUBERT, compositeur, né le 31 janvier 1797 à Remiremont, mort le 19 novembre 1828 à Vienne (38). Bien que mort à trente et un ans, Schubert est un des grands compositeurs du XIXe siècle


Nicolas Franz Schubert
1797-1828





















la truite célèbre chanson :

Les Frères Jacques

Elle était jeune fille
Sortait tout droit de son couvent
Innocente et gentille
Qui n'avait pas seize ans
Le jeudi, jour de visite,
Elle venait chez ma mère
Et elle nous jouait
la Truite
La Truite
de Schubert
Un soir de grand orage
Elle dut coucher à la maison
Or malgré son jeune âge
Elle avait de l'obstination
Et pendant trois heures de suite
Au milieu des éclairs
Elle nous a joué
la Truite
La Truite
de Schubert
On lui donna ma chambre
Moi je couchai dans le salon
Mais je crus bien comprendre
Que ça ne serait pas long
En effet elle revint bien vite
Pieds nus, dans les courants d'air
Pour me chanter
la Truite
La Truite
de Schubert
Ce fut un beau solfège
Pizzicattis coquins
Accords, trémolos et arpèges
Fantaisie à quatre mains
Mais à l'instant tout s'agite
Sous l'ardent aiguillon de la chair
Elle, elle fredonnait
la Truite
La Truite
de Schubert
Je lui dis : Gabrielle
Voyons, comprenez mon émoi
Il faut être fidèle
Ce sera Schubert ou moi
C'est alors que je compris bien vite
En lisant dans ses yeux pervers
Qu'elle me réclamait la suite
La suite du concert
Six mois après l'orage
Nous fûmes dans une situation
Telle que le mariage
Etait la seule solution
Mais avec un air insolite
Au lieu de dire oui au maire
Elle lui a chanté
la Truite
La Truite
de Schubert
C'est fou ce que nous fîmes
Contre cette obsession
On mit Gabrielle au régime
Lui supprimant le poisso
Mais par une journée maudite
Dans le vent, l'orage et les éclairs
Elle mit au monde une truite
Qu'elle baptisa Schubert.
A présent je vis seul
out seul dans ma demeure
Gabrielle est partie et n'a plus sa raison
Dans sa chambre au Touquet elle reste des heures
Auprès d'un grand bocal où frétille un poisson
Et moi j'ai dit à Marguerite
Qui est ma vieille cuisinière
Ne me faites plus jamais de truite
Ça me donne de l'urticaire.





UN PEU PLUS SUR CE MUSICIEN…..















Schubert est un mélodiste, et toute son oeuvre n'est que chant, un grand romantique. Sa musique coule de source, comme improvisée et elle atteint immédiatement au chef-d'oeuvre surtout dans le lied dont il devient à jamais le maître absolu. Il en a écrit plus de six cents, sur des poèmes de Goethe, Schiller, Heine...(Marguerite au rouet 1814, La Truite 1819, La Jeune Fille et la Mort 1817, Prométhée 1819, les cycles La Belle Meunière 1823, et le Voyage d'hiver 1827...). De ses neuf symphonies (dont une à l'état de fragments), il faut citer les deux mouvements de la n°8 'Inachevée (1822) en si mineur et la Grande Symphonie en ut majeur (1828). Il compose pour la musique de chambre de nombreux quatuors, dont le quatuor en ré mineur (dit "la Jeune Fille et la Mort" 1824) et le quatuor en sol majeur n°15, deux trios avec piano, un quintette à cordes l'un des plus hauts chefs d'oeuvre de toute la musique et le célèbre quintette de la Truite (1819). Ses opéras ont moins de réussite (Rosamonde, 1820). Dans le domaine de la musique sacrée, il composera de remarquables messes et motets. Pour le piano, son instrument de prédilection malgré des moyens techniques limités, il faut citer les sonates, les Moments musicaux et les Impromptus qui sont tous des sommets d'une très grande poésie
.


Partager cet article

Repost 0
Published by linou - dans HUMOUR
commenter cet article

commentaires

liza 01/04/2008 19:34

J'ai reçu ta news et je l'ai lue en 10 secondes, car sion c'était écrit BOUM !!!Ouf ! je m'en suis sortie ... Toute la journée je me suis dit que chaque fois que j'étais prévenue de la sortie d'un article écri par toi, qui débouchait sur le mode "Error" (arce que OB parle déjà la Langue Européenne) c'était ton poisson à toi et je rigolais bêtement sans penser que tu ramais à l'embouchure du port ...Désolée, la prochaine fois e t'apporterais les bouées !LIZAGRECE

avrel28 01/04/2008 19:17

des newletters toute la journée linepoisson d'avril n'est ce pas sylvie

piroshka 01/04/2008 19:16

                                C'est de saison  ! La truite .Je croyais que Shubert était Allemand .Bises  Edith                            

nadine 611 01/04/2008 19:05

Ouf !!!Nous avons enfin l'article.........mdr, OB est en train de nous faire devenir chèvre....Demain cela va rentrer dans l'ordre, puisque le poisson va être cuit ce soir !!!Bizzzz

madou60 01/04/2008 19:00

ouh lala :: je me demandais ce que tu avais fait car j ai reçu 10 newsletter lolje me suis linou a pas chaumé lol

Mon adresse