Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • linou88
  • Je m'appelle Line ou linou du 88 car je suis lorraine.
24 h dans une journée c'est court pour faire tout ce que j'ai envie dont broder toutes sortes de points, coudre, tricoter, crocheter, les fleurs, la nature, les animaux, la musiquen la vie etc.
  • Je m'appelle Line ou linou du 88 car je suis lorraine. 24 h dans une journée c'est court pour faire tout ce que j'ai envie dont broder toutes sortes de points, coudre, tricoter, crocheter, les fleurs, la nature, les animaux, la musiquen la vie etc.

Texte Libre

Rechercher

fileanna1.jpg

Archives

Horloge

26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 23:00

Comme promis, un petit jeu avec un cadeau surprise pour le ou la gagnante !

si exequo tirage au sort ! et pourquoi pas plusieurs gagnant(es) !

 

jeu-de-fevrier-2011.jpg 

 

JUSTE CETTE PETITE FICTION A LIRE, vous y trouverez quelques indices pour les réponses ...

 

                                 ELLE ... SON HISTOIRE ...

 

C’était une journée de canicule, journée très chaude d’été, pesante, pas un nuage, pas un souffle d'air, un ciel azuréen.

Colette qui avait quitté depuis huit jours ses montagnes, transpirait, ses vêtements lui pesaient, collaient à la peau, elle décida d’aller « chercher le frais », elle se dirigea vers la plage, une natte et son sac sous le bras, dans l’autre main, son ombrelle qui la protégeait à peine de ce soleil brûlant.

Elle passe devant la maison de son ami Jean l’artiste, sculpteur à ses heures, sorti de la fournaise de son atelier, il n’a même pas pris la peine de se laver les mains, il croque quelques dessins, installé à l’ombre du grand chêne, écoutant en boucle une chanson d’Edith …

Colette ne s’arrêta pas, pressée d’aller chercher un peu de fraîcheur au bord de la mer …

Une fois arrivée, elle déplie sa natte, s’assied, secoue le sable qui s’est niché dans le bas de sa robe, retire ses ballerines, heureuse, regarde la mer calme, pas une vague, si belle uniforme par sa couleur …

Elle entend un petit bruit, se retourne, découvre l’animal qui l'avait suivi depuis chez Jean, il la connaît bien, et il quémande des caresses, qu’elle lui donne immédiatement avec générosité, encore et encore, il ne s’en lasse pas … elle aime, elle adore cet animal et ceux de sa race …

Elle est heureuse et se dit, j’ai tout ce qu’il me faut, j’ai l’essentiel ici, même si l’essentiel est parfois invisible … je vais rester un peu ici, paresser, me détendre, lire.

Elle feuillette son vieux livre usé, qu’elle affectionne particulièrement, qu’elle a lu maintes et maintes fois … au bout d’un certain temps ses yeux se ferment et la voici partie dans un autre monde … de sable … de soleil couchant …

Son nez se retrousse : elle hume, elle sent un parfum de rose, et c’est si bon !elle aime toutes les fleurs, les roses …

Son rêve l’emporte loin, puis un bruit la réveille, un glapissement au loin elle distingue un pelage roux, bizarre cet animal ici !  

Fait-il encore partie de son rêve ou est-elle éveillée ?   

Nul ne le saura jamais, l’histoire s’arrête là brutalement …

 

 

j'attends vos réponses à ces 5 questions me concernant ...

 

1 MON ANIMAL FAVORI :

2 MA COULEUR PREFEREE :

3 LA REGION QUE J'AIME : 

4 MON ECRIVAIN PREFERE (le livre) :

5 MA DATE DE NAISSANCE ET MON SIGNE : 

 

questions faciles en fouinant aussi dans mon blog vous trouverez facilement, et si vous suivez mon blog, facile à trouver ! 

 

Et cmme cela vous me connaîtrez mieux ! 

 

LES 5 REPONSES : pour gagner, une seule réponse à chaque question sera prise en compte et uniquement dans un commentaire sous cet article 

   

Tout le monde peut jouer, abonné ou pas et juse une seule fois pendant la durée du jeu !

Vous pouvez relayer l'info si vous voulez !

 

Les éponses : dans une semaine à compter de ce jour !

  

Allez c'est à vous ! Merci pour vos coms !

 

  jeu de fevrier 2011merci-de-votre-visite-copie-1.jpg

Repost 0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 10:32

CONTE DE NOEL:

Comme vous le savez, le Père Noël réside en Laponie, pays merveilleux, il y fait très froid et c’est tout blanc de neige, mais c’est superbe. 

VOICI
DONC L'HISTOIRE DE LA TOURNEE DU PERE NOEL :

Cliquez pour agrandir

LA MERE NOEL A DEJA LAVE LES VETEMENTS DU PERE NOEL !


lessive-du-pere-noel.jpgL

voici le récit du voyage qu’il vient de faire avec ses fidèles compères les rennes aux nez rouges ! Un voyage magique au pays des hommes, voyage qu’il prépare pendant toute une année et qui n’a lieu qu’une fois par an pour le bonheur des enfants sages et pas trop sages, car il aime tous les enfants ce bon vieux monsieur bedonnant tout de rouge vêtu !

  http://images.doctissimo.fr/photo/hd/2083904208/private-category/decors1-1726007aac.gif

Le Père Noël qui rentre chez lui après sa journée de labeur, car il ne connaît pas la retraite et ne voudrait pas donner sa place pour tout l’or du monde, il accepte un peu d’aide de sa femme et de sa fille.

http://www.icone-gif.com/gif/noel/lignes/noel_lignes003.gif
Il rentre les rennes dans l’étable, ils les brossent, leur donne à manger, les félicitent, il caresse Tornade, Danseur, Fringant, Furie, Comète, Cupidon, Tonnerre, Eclair et Rudolph, ils ont bien mérité leur pitance, car cette année le trajet s’est un peu rallongé, un peu plus d’enfants à gâter et son temps est compté, il va falloir prévoir 2 rennes de plus pour 2010, la tournée s’allonge …


Ils ont fait cette année 2009, le tour de la terre avec le traîneau chargé à bloc et sans polluer surtout !

traineau

Que de nuages de fumées ils ont du traverser ou contourner et cela le fait tousser, ainsi que le froid qu’il fait là-haut, sa femme va le gronder encore, pourtant il a mis sa belle écharpe rouge qu’elle lui a tricotée et offert cette année pour Noël ! Elle en a même tricoté pour tous les rennes.

 

Il se dirige vers son atelier d’un pas lourd, fatigué mais heureux, il regarde, admire son équipe d’ouvriers, ils dorment tous, le sourire aux lèvres
Afficher l'image en taille réelle


 

Ils ont bien travaillé et il ne reste plus rien, plus un seul jouet sur les tables, il va falloir se remettre au travail dès demain pense le Père Noël, il en faudra plus encore des joujoux, mais les nains et les lutins sont heureux et ne rechignent pas à la tâche, ils travaillent en chantant, c’est rare de voir ça non ?

 http://images.doctissimo.fr/photo/hd/2083904208/private-category/noel033-1726023092.gif

Sa distribution de cadeaux est terminée, il laisse derrière lui des heureux, des enfants ravis de leurs cadeaux, son voyage s’est bien passé, il peut se reposer !

 
La mère Noël fait couler un bon bain chaud et parfumé à son mari qui l’embrasse en souriant, oh mais tu as grossi mon homme, mon coquin dit-elle en lui tapotant le ventre ! 

 


Oui ! Je suis « crevé » dit-il en sortant du bain, mais heureux, des étoiles scintillent dans ses yeux, des gouttelettes d’eau restent accrochées sur sa barbe et sur les poils blancs de son torse, on dirait des perles de pluie ... du givre, qu’il est beau mon homme pense t-elle admirative !

 

Il aperçoit sur la table, des gâteaux et un verre de lait.

Père Noël
Ah non ! Pas ça dit-il en se grattant la barbe blanche toute douce. Je préférais du bon pain, du saucisson, du fromage et un petit canon !

Je n’ai fait que de manger des gâteaux et boire du lait pendant ma tournée et j’ai pris du poids.





Fini ce menu,  regarde mon ventre est énorme et ça gargouille encore dedans dit-il en rigolant ! Ha ! Ha ! Ha !

 

Mon pauvre chéri dit-elle, mais elle ne le pense pas, il est si heureux !

Pendant qu’il savoure son souper, elle lui demande des nouvelles de la France, de l’Afrique, du bout du monde, de tout le monde !

 Père Noël


Et il lui raconte son voyage, les cheminées bien décorées, les sapins qui clignotaient partout, les chants de Noël, les décorations des villes illuminées lui indiquaient la route à suivre.

Les animaux lui faisaient coucou en le voyant passer, criaient Joyeux Noël, car n’oubliez pas que la nuit de Noël, les animaux parlent et ne les comprennent que les enfants et les personnes gentilles !



Tout à coup, il arrête de parler, et son regard empli de tristesse regarde maman Noël : tu sais il y a des endroit ou je n’ai pu aller, la guerre, j’ai du changer ma route ne voulant pas que mes fidèles rennes soient blessés, des larmes coulent sur leurs visages burinés par le temps, il y a aussi toute la misère que j’ai vue par endroit, des villes détruites, des sans abris, tous ces gens qui souffrent et sont oubliés, tous ces petits vieux, ces malades, ces infirmes, ces enfants orphelins ou malades ou spéciaux aussi mais si attachants, c’est trop triste, c’est trop dur tout çà, mais ma pauvre vieille !

Avec l’aide de mon fidèle Rudolf, je leur ai envoyé un texto ou un message télévisé ou un petit mot, heureusement que tu m’avais glissé ce carnet dans ma poche, car l’informatique c’est bien, j’ai encore des progrès à faire mémère !

 

Alors tu as vu et gâté tout le monde ? C’est très bien mon pépé !

Et ils se bécotent, encore et encore

Père Noël







mêlant leurs larmes de joie et de tristesse, sous un gros bouquet de gui cueilli la veille par les nains ! Ils sont heureux d’avoir donné du bonheur !

 Cliquez pour agrandir

Et le voilà qui se prend la tête dans les mains, s’endort sur la table sous le regard amoureux et émerveillé de sa femme qui l’aime beaucoup son pépé Nono !
Elle lui met une couverture rouge bien sûr, sur ses épaules en lui chantant doucement …. Petit papa Noël, et douce nuit, sainte nuit …

 Père Noël

 


Puis ils vont se coucher main dans la main en pensant que demain tout ira bien, mieux, que la paix sera revenue sur terre, que le monde entier sera heureux, plus de guerre, plus de haine, de conflits, juste un monde d’amour et d’amitié !
il faudra attendre l'année prochaine pour la suite .....


BONNE NUIT MES AMIES ET AMIS ... 


http://img171.imageshack.us/img171/6482/ange03gc7.gifça vous a plu ?
Père NoëlPère Noël

Père NoëlPère Noël

Repost 0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 18:13
Suite à de nouvreux articles sur les blogs de fresitaroja, smilblick, trinity et bien d'autres,  j'ai tenté aussi de relever ce défi organisé par cristal link

combien difficile et cruel parfois, la preuve ici....

VOICI MA MODESTE CONTRIBUTION :

Jean rentre au village

avec le vieux Léon

de la chasse aux papillons

Dans le le verger du roi Louis

Qui a mauvaise réputation

Le mécréant

Le roi des cons

Celui qui a mal tourne

Fit sa non-demande en mariage

Brave Margot

Une jolie fleur

La fille à cent sous

Qui dégraffait son corsage

Je me suis fait tout petit

Il existe encore des bergères !

Il suffit de passer le pont ...

Sauf le respect que je vous dois

Ce sale petit bonhomme

Quatre-vingt-quinze fois sur cent

Quand les cons sont braves

Trompettes de la renommée

Je rejoindrai ma belle

Auprès de mon arbre
En plein orage
Sous un petit coin de parapluie
Sur la route aux quatre chansons

La traîtresse

La bécassine

Le 22 septembre

M’a traité de roi des cons

Même si je suis un voyou

Le mauvais sujet repenti

Moi le gorille

Moi l’auvergnat…..

vous avez reconnu GEORGES BRASSENS :

 l'orage




brave Margot


BISOUS DE LINOU A MES FIDELES LECTRICES ET LECTEURS
 
Repost 0
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 08:27



Voici la broderie "devinette d'hier" : un joli hibou trouvé en free chez: link  et l'alphabet est ici: link

je vais donc vous raconter l'histoire d'une petite fille, d'un hibou et du pluriel des mots en X!






HISTOIRE DE ROSE ET DE BIJOU LE PETIT HIBOU :

 


Rose allait chaque jour à l'école de son village, elle aimait sa maîtresse qui lui apprenait tant de belles choses, l'histoire de France et ses rois comme le grand Charlemagne à la barbe fleurie, le célèbre Dagobert qui a mis sa culotte à l'envers, elle aimait le calcul, les chiffres qui sagement alignés comme une troupe de soldats l'invitait à  de savantes opérations, là son œil brillait quand la maîtresse lui disait : bravo c'est juste!

La géographie la passionnait aussi, la découverte des pays, les départements, que c'était beau, elle rêvait de contrées lointaines, à sa petite amie Jasmine d'Afrique, les lions, tout ce qu'elle avait découvert dans son livre de lecture.

Elle aimait beaucoup le français, la conjugaison, je, tu, il, nous, vous, ils ou elles, c'était rigolo, les adjectifs, les pronoms, les compléments, ça allait, le  pluriel aussi mais pas les exceptions qui confirment la règle, quelle galère pour la petite Rose!

Dans la classe, elle était assise près de son amie Flora, juste à côté de la fenêtre et quelquefois, quand c'était trop difficile, elle regardait dehors, cherchant l'inspiration, rêvassait, sursautait quand la voix sévère de la maîtresse la surprenait :

Récite-moi la règle des mots en ou qui ont un X au pluriel au lieu d'un S!

Un grand silence dans la salle de classe, juste quelques bras levés, mais la maîtresse ne les voit pas, elle fixe Rose qui n'en mène pas large!

La petite mordille, mâchonne le bout de sa tresse, rougit et cherche, heu, heu : HIBOU, s'écrie-t-elle en regardant par la fenêtre elle apercevait l'animal qui lui faisait un clin d'œil depuis la niche située dans le clocher de l'église.

Oui, mais il en manque 6, j'attends la suite! Penaude, la petite lève les yeux au ciel, pousse un grand soupir, remordille sa natte, regarde de nouveau par la fenêtre et voit le hibou qui lui fait des grands signes en battant des ailes et patatras, trop au bord de la fenêtre, il tombe mais heureusement il atterrit dans le champ de choux près de l'école!

Ho! s'écrie la fillette BIJOU! Il vient de tomber dans un CHOU!

En voici 3 dit la maîtresse, cherche encore, et Rose cherche, elle entend doucement son prénom, elle se retourne, Jean lui montre le beau silex qu'il a dans sa main, CAILLOU, hurle t-elle, la maîtresse la regarde de travers et lui dit, ne crie pas, sa voisine de table Flora, lui donne un grand coup de genou sous la table, aie, mon GENOU! s'écrie Rose, toute rose de bonheur!

Oh !mais tu as plus de la moitié des mots, les 3 derniers ... impossible de s'en rappeler ! Elle regarde par la fenêtre, voit Bijou qui plonge en tournoyant dans la cour, se pose près des jouets bien rangés sous le préau, Rose s'écrie HIBOU, JOUJOU! 

Excellent dit la maîtresse!

Et le dernier mot? J'attends! Rose ne sait plus ... les enfant rient, se moquent, quelques larmes commencent à couler le long de ses joues roses.

La maîtresse lui dit, ne cherche plus! Regarde Albert, toujours à faire le clown au fond de la classe, elle se retourne, Albert se gratte la tête avec ses 2 mains en rigolant, POU!
Bravo! La classe est hilare, même la maîtresse rit. Allez, on reprend tous ensemble :

 

Tous les mots se terminant en ou prennent un S au pluriel sauf :

BIJOU, CAILLOU, CHOU, GENOU, HIBOU, JOUJOU, POU qui ont un X au pluriel

La maîtresse peut être fière de ses élèves, la règle est bien apprise et ils la retiendront pour toujours.

 Bijou le hibou, heureux mais fatigué par tous ces efforts retourne dormir tranquillement dans le clocher de l'église.

LINOU





j'espère que mon histoire un peu simplette vous a plu! je sais c'est les vacances mais ... BONNE JOURNEE A VOUS  

 

Repost 0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 06:45



Article programmé ! 
je regarde le Tour de France qui passe près de chez nous aujourd'hui !
je ne suis pas vraiment fan, mais c'est tellement rariscisme qu'il faut en profiter !

 

Si
tu
mets
des
déterminants
devant les
prénoms des gens...
Si tu dis 'ui' et pas 'oui'...
Si tu manges des Vautes et des râpées
Si tu manges des belles tartes de brimbelles...
Si tu dis Môôhn...
Si tu dis « ben te vlà belle
Si tu déneiges devant ta porte..
Si la peute bête ne te fait pas peur...
Si tu connais au moins une usine Boussac
Si tu vas au hagis pour chercher des jaunottes....
Si tu fais ta salade de pissenlits avec une chaude meurotte
Si tu 'clanches' ta porte...
Si tu as déjà mangé des 'coualés'...
Si ta cabane est faite avec des dôsseaux...
Si t'aimes mieux le lard que ton père ou ta mère...
Si tu fais garder tes p'tiots ou tes niards par la voisine...
Si tu as déjà dit qu'une personne est une ' sacrée quetsche'...
Si tu fermes la lumière...
Si tu vas dans la caginotte...
Si petit, tu as porté des snow-boots...
Si tu aimes le hot noir avec du fromage blanc...
Si ta grand-mère faisait du tôyot pour les cochons...
Si tu fais une quiche du lard, sans y mettre de jambon ou de gruyère...
Si tu bassottes...
Si t'as des petits goyots....
Si tu manges parfois des tofailles maison
Si ton oncle est Le Nonon et ta tante La Tatan...
Si l'épicéa est pour toi le plus bel arbre du monde...
Si tu fais un 'flot' avec tes lacets ou sur les paquets cadeaux...
Si le Saint Nicolas venait tous les ans dans ta salle de classe au primaire....
Si tu habites à Senones...
Si tu dis salut au lieu de bonjour...Si tu vas faucher ton pré dans la basse...
Si ton chiffre préféré c'est deux fois huit (2x8)
Si tu dis mâronner parce que tu n'as vu le gamin...
Si tu sais où se passe le congrès international de géographie...
Si tu aimes les ballades le long du Rabodeau ou le long de la Meurthe...
Si tu prononces le T de 'vingt' parce que le 'vin' ça se boit c'est pas un nombre...
Si t'as les genoux câgneux...
Si tu fais ta purée avec un mochot...
Si tu vas faire ta lessive au « lawouare »...
Si ton grand-père avait le pané qui dépassait...
Si tu manges des 'coualés ' et pas des « jean bonhomme »...
Si tu as failli te faire frâler par une voiture conduite par un soulon...
Si trouves que c'est point vrai... point mur... point bon... ou point beau...
Si tu as une bonne goyotte...
Si ta jupe ou ta robe gaille parfois....
Si tu as des sagards dans tes ancêtres...
Si tu sèmes tes radis roses dans une royotte...
Si tas un fin-fou qui habite dans la rue d'chez la grande...
Si tu sais préparer une bonne migaine pour faire une quiche...
Si tu envoies certains vers Ravenel...Si tu vas trâouer parfois ou derzer...
Si tu penses que Claude VANONY est le meilleur et qu'il na pas aucun accent ...
Si le lard fumé est le seul lard que tu connaisses... Si tu connais 'la reine de la Mirabelle'. ..
Si tu te prends une chaurée...
Si tu as la rayotte qui fait chainette...
Si tu hoches les mirabelles pour faire des vautes....
Si tu vois des gosses tous marmousés par les brimbelles....
Mais qu'est-ce que tu débrouilles, Ferme ta braillatte le ... va sortir...
Si grand-mère s'appelle mémère et grand-père pépère encore aujourd'hui..
Si t'essayes de ravoir tes carreaux de cuisine quand le Fernand va arranger les bêtes....
Si tu sors dehors et que tu rentres dedans....Si tu n'aimes pas voir feugner les autres par ici...
Si t'en as marre d'entendre bouâler la marmaille...Si tu serres ta coriatte pour pas être tout debiscaillé...
Si t'es un peu nice ce matin
Si tas peur du père fouettard,
Si tu as un meix et pas un jardin...
Si tu fais des petits couaroyes avec tes voisins Si tu dis « mais quest-ce tu débrouilles donc... ! »
Si tu dis « rentrez donc chez nous, ça vous f'ra une sortie »
Si tu toques à la porte et que tu détoques dans ton garage ou ailleurs
Si tu sais ce que c'est qu'une torgnolle avec un rêts de charbonnette...
S'il y a une bongeotte de petit bois près de ta cheminée ou une caisse à bois
Si pour toi la tartiflette se fait avec du munster... Si tu sais ce que veut dire 'naireux'...
Si t'bois d'la goutte et pas d'l'eau de vie . Si pour toi il commence à faire chaud à partir de 15°C...
Si pour toi la Roche des Hauts Champs est bien plus belle que les falaises d'Etretat ou que la baie d'Acapulco...
Si t'prends le fossoir pour enlever les troches d'herbe. Si t'as remarqué que cet arbre est un sapin d'Chez Nous
Si tu as été
assez tenace
pour me lire
jusqu'ici.... !
Alors tu viens de ce merveilleux

Département qu'on appelle Les Vosges
> >
> >
Salut et à la rvoyotte... !

 

 ***********************************************************************

 
au lait olé de Vanony !
encore de la rigolade ...



   

Repost 0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 04:36




Après les brimbelles vosgiennes, voici Claude Vanony !
On ne connait que lui dans les Vosges, natif de Geradmer, ses spectacles sont renommés dans la région, de la rigolade à gogo !
voici 2 sketchs, dites-moi ce que vous en pensez !

LES PARISIENS



VA T'LAVER



Quelques titres : Le 3ème âge - Le snack-borne - les tourisses - Faut rien gâcher - L'essence-à-sion - Catherinettes - En caleçon qu'y nous mettent- la mini-pilule - attends que j't'en cause - au lait, c'est ol » - sacré cow-boy, va - au poil - y'a 40 ans gare ! les canards - le 3ème en avion - le snack borne - ma mère chez lz dentiste - la sécheresse - les martiens chez l' Albert - va t'laver - l'ordin'atort - ma maîtresse d'école ..... etc etc .... 

vous n'êtes pas obligé d'aimer ! je dois dire que je parle un tout petit peu comme ça et au téléphone j'ai bien "l'accent ...vosgien"  monnnnnn !
J-CL a tous ses CD ou disques  anciens en 45 ou 33 tours

***************************
moins gai ...

j'ai une pensée pour mon petit copain fox ETC_AETERA
link qui  a subit une intervention hier et j'espère qu'il se remettra vite car ses maîtres, son frère et les chattes attendent son retour avec impatience !
bon rétablissement petit chiot d'amour de Valérie !



BONNE JOURNEE ET BISOUS A TOUS
Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 07:35

Je ne brode pas, il fait trop chaud ! je transpire des mains, j'ai envie d'écrire des poèmes, des histoires  ...
je ne me considère pas, je n'ai pas les qualités requises et je ne suis pas écrivain du tout, j'écris pour moi, pour m'amuser ...
 je vous préviens d'avance, c'est un essai, de la fiction pure, aucune ressemblance avec des personnes ne serait que pure coïncidence ... etc ...
j'ai toujours été fascinée par  le cirque, surtout les clowns, Zavatta, Bouglione etc  Charlie Chaplin, Laurel et Hardy, etc....

     
 
MELIMELO LE CLOWN
:

Le village est en grande effervescence depuis quelques jours.
Ce soir, le cirque vous invite à venir regarder les artistes dans leurs numéros exceptionnels hurlait dans le micro un vieil homme coiffé d'une casquette bleue.

Les hommes avaient travaillé toute la journée sous le soleil brûlant pour monter le chapiteau rouge qui se dressait fièrement vers le ciel.
Ce cirque, bien qu'il soit petit, une trentaine de personnes en vit, il s'était installé dans le pré, juste à côté de l'école, il y avait autant d'animaux, quelques uns, attachés par une longe à un piquet broutaient l'herbe, les autres moins sociables restant dans les cages.
Les écoliers étaient ravis de cette aubaine, distraits, ils n'ont pas travaillé beaucoup cette semaine, attendant avec impatience l'heure la sortie pour aller admirer les animaux dans le pré.
Près du chapiteau, les enfants des artistes s'amusaient au ballon sous la surveillance des mémés ratatinées, leurs visages burinés par les nombreuses saisons passées en plein air, leurs mères ou soeurs faisaient la lessive dans des gros bacs en bois ou préparaient le repas qui trouvait être un barbecue géant, plutôt un feu de camp pour toute la troupe.
Tout fût prêt à temps, vers 20 heures le public afflua, s'agglutina sur les bancs et gradins.
Le spectacle pouvait commencer : défilé en musique de ce petit monde joyeux au centre de la piste, MELIMELO en tête dirigeait la parade, suivi par les deux trapézistes en collant noir, la femme boitait, suite à une mauvaise chute, puis quatre magnifiques chevaux noirs, crinières et queues tressées de rubans, la cavalière en tutu debout sur le 5ème cheval, qui, tout blanc majestueux, menait la horde. Ce fut le tour du dresseur de singes et de biquettes bicolores défilant sagement, jusqu'à ce que ces animaux en folie se dispersent et se faufilent parmi les spectateurs sous les regards heureux des enfants et les cris apeurés des mamans, un coup de sifflet et tout ce petit monde retourna avec son dresseur, puis ce fut le tour du tigre avec son dompteur habillé de rouge et d'or, claquant son fouet pour le faire avancer, une famille de jongleurs de balles et quilles défilèrent avant de rentrer dans les coulisses.

D'un coup la lumière s'éteint, les gens étonnés se demandent pourquoi, un grand calme envahi la piste vide, quelques roulements de tambours, la lumière revient et alors des oh des ah....oh...de stupéfaction !
Monsieur MELIMELO le clown entre sur la piste en dansant sous la lumière des projecteurs, jouant avec son accordéon une marche entraînante, la foule chante, applaudit à tout rompre, se lève et les gosses émerveillés écarquillent les yeux, la bouche grande ouverte.

Le costume du clown brille de mille feux, ses chaussures vernies noires trop grandes, sa redingote pailletée fermée par de gros boutons multicolores, un gros cœur cartonné sorti à moitié de sa poche, son gros et trop grand pantalon uni qu'il remonte d'un coup sec de temps en temps, sur lequel étaient cousues des pièces de tissu à carreaux et un mignon petit chapeau melon vert, avec une grosse marguerite plantée dessus qui dodeline à chaque pas.
Un grand sourire sur son visage artistiquement maquillé de rouge, de noir, de blanc, une boule rouge pour nez, qu'il est beau !
Une volée d'applaudissement crépitent, le clown joue, le public le suit et tape dan ses mains en rythme c'est merveilleux !

  

Il va chercher sa grosse valise remplie de roses et il offre les fleurs à son public pour les remercier, quand quelques énergumènes venus de je ne sais où, lancent des tomates et de pommes sur la scène !
Il reçoit une pomme en pleine face, chancela, tournoya sur lui-même, se trébuchant les pieds dans son pantalon trop large, et d'un coup patatras, il s'écroule, la foule crie oh oh il chuta lourdement sur le sol !
Ses compagnons le relèvent, plus de peur que de mal, les voyous quittent le cirque.
Le clown alors ne comprenant pas pourquoi, lui qui chaque soir se donne à fond, essaie de faire de son mieux, il aime son public, c'est sa vie, sa passion.
Il prend son violon, l'archer dans sa grosse main gantée de blanc égraine les notes une à une....
Cet air de musique : deux petits chaussons de satin blanc......... s'envole haut dans le ciel, les spectateurs sont muets d'admiration, il est sur un nuage, il a rempli son contrat le public est content, en osmose avec lui.
Personne ne voit pas les grosses lames coulant le long de son visage, ni le maquillage qui commence à dégouliner sur ses joues et le clown joue continue... termine son morceau
C'était triste, trop triste... Il pleure ! C'est bête un clown qui pleure c'est pas normal !
Quand le morceau est terminé, les gens commencent à se lever pour partir, le c'est fini !

MELIMELO embrasse avec amour son violon, ouvre la boite et pose délicatement l'instrument dans l'écrin de velours rouge, telle une rose sous les bravos discrets mais complices de la foule encore envoûtée...
Les enfants n'on rien vu, rien compris, ils pensaient que le lancer de fruits était un jeu et c'est bien, il n'aurait pas voulu les faire souffrir ces gamins venus voir le clown rieur, pour rien au monde, il les aiment trop !
Baissant la tête il s'en va, il quitte la scène, le dos courbé, les larmes ont séchés depuis sur son visage «défait », il entre dans sa roulotte, se déshabille, enfile un jogging, s'assied devant sa table, puis se démaquille, ôte toute cette couche qu'il avait mis tant de temps à appliquer sur son visage et là nu, il sourit à son miroir.
Il a remplit son contrat, le bruit des bravos résonnent encore dans sa tête !
Il ne demande pas grand-chose à la vie ! Que le bonheur des gens autour de lui ... il n'y a plus de clown, plus personne mais juste un homme ou une femme comme vous et moi, mais lui il est très fatigué et malade.
Il se lève, puis doucement va fermer la porte de sa roulotte ...
Il venait de jouer sa toute dernière représentation.

     

LES FEUX DE LA RAMPE....CHARLIE CHAPLIN : link

Deux petits chaussons de satin blanc
Sur le cœur d'un clown dansaient gaiement
Ils ont tourné, tourné, tourné qu'un soir d'été
Le cœur du clown trop essoufflé s'est arrêté
Deux petits chaussons de satin blanc
Sur le cœur d'un clown dansaient gaiement
A vingt ans, l'on ne sait pas toujours
Que même un clown, ça peut mourir d'amour !
        
deux petits chaussons 


 SI LA FIN DE L'HISTOIRE NE VOUS PLAIT PAS, POURQUOI NE PAS CHANGER QUELQUES LIGNES DANS UN COMMENTAIRE ICI  ?
ESSAYER POURQUOI PAS !


BONNE JOURNEE
ET BONNE FETE AUX 

QUI PASSERONT PAR ICI ...


Repost 0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 21:32



C'EEST LE 14 FEVRIER  LA ST VALENTIN LA FETE DES AMOUREUX, A VOUS,  A NOUS,   A EUX,  A ELLES...........

JE SUIS ABSENTE DEMAIN, DONC JE METS EN LIGNE MON ARTICLE DE SUITE



A TOI  ... MA RENCONTRE .....

A
la sortie de mon impasse
Je prends la rue de l'espérance
Puis la rue des ailleurs
A droite, c'est la rue de l'oubli
Passer sur le pont des soupirs
Je suis la nationale du bonheur
Je prends la voie rapide vers le meilleur
Au rond-point, il y a la 3 ème sortie
Celle qui va vers la nationale, direction lui
(radar : toc toc fait mon coeur)
Prendre la nationale de l'émotion
A gauche et c'est la rencontre
Autoroute de l'amour, prendre direction toi
Je paye : 3 baisers et 5 bisous
Ensemble, vers la sortie destinée
Passer le pont du hasard
Qui fait bien les choses
Laisser sur la place
Les « emmerdes » de côté
Et tourner le dos au passé
Déplacer les montagnes
Et ensemble décrocher la lune

-Traverser à pied le désert
-Grimper avec toi l'Everest
-Marcher dans la neige du Kilimandjaro
-Traverser l'Amérique à moto 
-Descendre le grand Canyon
Là  ces 5 dernières phrases, non c'est trop !
Il faut les gommer




Et ensemble regarder les étoiles
Puis grimper le chemin de l'extase
Prendre direction notre vie
Continuer vers rue de l'avenir
S'arrêter à place de nous deux
Toi et moi, moi et toi
NOUS DEUX ...
SOUVIENS-TOI...


 SOUVIENS-TOI  !  de JOE DASSIN 
 

je remets les pendules à l'heure :
ce n'était pas un jeudi mais un samedi
il n'y avait pas d'hôtel c'était .....................................................voilà !



BONNE FETE A TOUS LES AMOUREUX  ET MERCI POUR VOS COMS




Repost 0
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 12:24






LA LIBRAIRE  LIZA link  lance donc
un appel à tous les conteurs, conteuses,
 publié(e)s ou non,
conteurs  et conteuses d'occasion ou professionnelles, peu importe :

Ecrivez et Publiez un conte (pas plus d'une page) sur votre blog, éditez-le dans la communauté de la VITRINE DU LIBRAIRE  ...
Vous avez jusqu'au  20 DECEMBRE - DATE OU CHAQUE CONTE DEVRA ETRE PUBLIE
 
Un vote aura lieu parmi les lecteurs et lectrices etc…
                                             

                           

               VOICI DONC MON CONTE DE NOEL

          CONTE DE NOEL : UN NOUVEAU MONDE

Un terrible ouragan avait ravagé l'île de Nouveau et il fallait vite partir car la mer commençait à la recouvrir
Coxy la coccinelle, Pikpik l'abeille, Bee la brebis et Mitsy le chat sont tristes, ils ont perdu leur famille, le grand vent a fait s'envoler les points noirs de Coxy, Pikpik a perdu sa belle robe rayée jaune et noire, Bee a une patte cassée et Mitsy est seul, sa compagne a disparu aussi.
Quel malheur, après concertation, ils décident de partir vers un autre pays et se mettent en quête d'une embarcation.
Tiens, cette coquille de noix de coco échouée, fera l'affaire, les voilà tous les quatre qui embarquent lorsque dame cigogne se pose près d'eux, épuisée par la tempête
Je n'en peux plus, avec cet ouragan, je suis épuisée, pouvez-vous m'aider et emmener Belletitite avec vous car il faut que je livre cette petite rapidement à ses parents sur l'île du Renouveau!
Pas de problème ! Ils installent la petite confortablement dans les bras de Bee, Coxi se pose sur sa tête et devient un bonnet, Mitsy s'étale sur elle, voici une bonne couverture bien chaude pour protéger la petite !
Les voici qui partent et naviguent sur les flots, Pikpik debout sur le devant du bateau ouvre ses ailes transformées en voiles qui se gonflent au vent....en avant !
Au bout de quelques heures, Belletitite a faim, elle tête goulûment la brebis, fait un rot, se rendort bercée par les vagues.
La cigogne allégée du poids du bébé leur indique la « route » à suivre.
Belletite est ravie, elle dort, tête et a bon chaud.
Deux jours plus tard, tout à coup la cigogne crie ; terre ! Droit devant !
Çà y est ! Ils étaient arrivés à bon port sur l'île du Renouveau !
Ils accostent le jour de Noël et là la cigogne se transforme en fée et leur dit : vous avez sauvé et conduit Belletitite à bon port, donc voici mon cadeau de Noël en retour :
Votre famille, vos amis sont sains et sauf, ils vous attendent en haut de la colline ! Ils pleurent de joie, remercient la fée qui leur sourit heureuse aussi devant tant de bonheur, puis d'un coup de baguette magique, Coxy se retrouve avec ses points noirs sur le dos, Pickpick sa jolie robe noire rayée jaune, Bee n'a plus mal à la patte et Mitsy retrouve sa compagne chérie qui a lui avait fait 4 petits chats superbes.

Ils vécurent heureux sur cette île ......et tout est bien qui finit bien dans mon conte de Noël !



BONNE JOURNEE ET MERCI DE VOTRE VISITE
                                      
                  

 

Repost 0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 23:02











Origami ou art du pliage ........du rêve à la réalité ....

Origami est un mot japonais qui signifie "pliage de papier"

On pense tout de suite à notre fameuse " cocotte en papier "

Le principe de base de l'origami consiste est de réaliser un objet, quel qu'il soit,

UNIQUEMENT PAR PLIAGE, AVEC UN CARRÉ DE PAPIER, SANS COUPER, NI COLLER.

moi, j'en suis encore  au chapeau et au bateau  ......
















comment fabriquer une simple cocotte en papier ! ici
link






ET AVEC DU CARTON, DE LA COLLE, DES CARTES DE NOEL !




je suis toujours émerveillée de voir ce que l'on réaliser avec une feuille de papier, de carton et un peu de colle tout simplement.....

2 liens origami ici link  et là link




Repost 0

Mon adresse